Prise en charge de l’adénome de la prostate - Docteur VARDI
16449
post-template-default,single,single-post,postid-16449,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-17.2,qode-theme-bridge,qode_header_in_grid,wpb-js-composer js-comp-ver-5.7,vc_responsive

L’Énucléation de l’Adénome de la Prostate par Laser (HOLEP)

BY YOHANN BOREL _ TRAITEMENT ADÉNOME DE LA PROSTATE OU DE L'HYPERTROPHIE BÉNIGNE DE LA PROSTATE

L’Énucléation de l’Adénome de la Prostate par Laser (HOLEP)

L’adénome de la prostate ou l’hypertrophie bénigne de la prostate est une pathologie très fréquente chez l’homme. Cette hypertrophie bénigne de prostate se traduit par des troubles urinaires du bas appareil de type obstructif (diminution de la force du jet nécessité de pousser pour uriner, sensation de mal vider sa vessie) et de type irritatif (miction fréquente de petite quantité, envie urgente, fuite). Cette pathologie non traitée peut aboutir à des complications comme la rétention aiguë d’urine, l’infection urinaire récidivante, la formation de calcul intra-vésical ou l’insuffisance rénale.

En France, plus de 2 millions d’hommes après 50 ans souffrent des troubles urinaires en rapport avec une hypertrophie bénigne de la prostate. En cas d’échec du traitement médical, une intervention chirurgicale est proposée.Historiquement  deux techniques sont utilisées :la résection endoscopique par les voies naturelles et l’adénomectomie par voie haute, pour les très grosses prostates, imposant une ouverture de l’abdomen.

Depuis une dizaine d’années plusieurs nouvelles techniques sont apparues :

  • La vaporisation bipolaire permettant d’opérer les patients sous anticoagulants ou antiagrégants plaquettaires (Kardégic®, Plavix®).
  • La vaporisation laser (Greenlight®) fait partie des nouvelles techniques utilisant un laser, elle permet une diminution de la durée de l’hospitalisation et diminue de façon importante le saignement per et post opératoire.

Ces deux techniques sont réservées aux prostates de tailles moyennes et ne permettent pas une analyse anatomopathologique.

En 1998, la première énucléation laser HOLEP  (Holmium Laser Enucleation of the Prostate) a été réalisée en Nouvelle Zélande. L’intervention est effectuée à l’aide d’un endoscope introduit dans le canal de l’urètre. L’énucléation s’effectue par une fibre Laser Holmium de forte puissance (100 watts). La partie centrale de la prostate une fois libérée est fragmentée dans la vessie à l’aide d’un morcellateur. Une sonde vésicale est mise en place en fin d’intervention.

De nombreux avantages pour l’HOLEP:

  • Baisse importante de la durée d’hospitalisation
  • Diminution du saignement per et post opératoire.
  • Possibilité d’effectuer la procédure chez des patients sous antiagrégants plaquettaires.
  • L’HOLEP permet une analyse anatomopathologique de la prostate
  • Le volume de la prostate n’est plus un facteur limitant à la voie endoscopique.
  • Par ailleurs l’utilisation de sérum physiologique comme liquide d’irrigation, pendant l’intervention, n’entraîne aucun risque pour le patient en cas de réabsorption, contrairement au liquide utilisé dans la résection classique.

En pratique, dans la plupart des cas, les patients sont convoqués dans le service le jour de l’intervention. Celle-ci dure environ 90 à 120 minutes. La reprise de l’alimentation se fait le soir même et la sonde vésicale est retirée le lendemain matin. Le patient retourne à domicile dans l’après-midi.

En conclusion

Le Docteur Adam Vardi, Urologue au Centre d’Urologie de Neuilly intervient  à la Clinique de l’Alma et la Clinique Saint-Louis( dotées toutes les deux  d’un générateur laser Holmium Pulse™100H, de la société Lumenis®). Permettant ainsi le traitement chirurgical de l’adénome prostatique ou de l’hypertrophie de la prostate, ou l’usage de l’énucléation laser, afin que les patients bénéficient des nombreux avantages de cette nouvelle technologie.

No Comments

Sorry, the comment form is closed at this time.